Jean Rolin s’est prêté au jeu de lire son texte Le Pont de Bezons, un dimanche de mars dans le parc de Bercy.
Retrouvez dans ces 11 extraits le rythme unique de son phrasé, sinueux comme les méandres d’un fleuve, et l’élégance de son humour.
Le Pont de Bezons, éditions P.O.L, août 2020. 
"Heureux celui qui a vu le jour se lever sur le pont de Bezons. Pour être témoin de ce phénomène, j'ai moi-même..."
(p. 9) Durée : 1 min 51
"De tous les parcs ou les jardins de Paris ou de la région parisienne, celui des Chanteraines, à Gennevilliers, est après le Jardin des Plantes, et à égalité avec le parc de la Villette, celui que je fréquente depuis le plus longtemps, et après le plus d'assiduité.  Dans les premières années de son existence, je me suis moqué inconsidérément..."   
(p. 11) Durée : 3 min 52
"La veille du jour que je devais quant à moi voir se lever sur le mont de Bezons, afin d'envisager ce dernier sous un angle nouveau j'avais rejoint la rive gauche de la Seine non plus en amont, ..."
(p. 32) Durée : 1 min 36
"Désormais accoudé au parapet du pont, je suivis la lente progression, vers l'amont, d'un bateau de croisière de couleur rouge qui me parut d'une taille prodigieuse. Un peu plus tard, une petite araignée..."
(p.37) Durée :  36  secondes
"Non moins arbitraire que le choix du pont de Bezons comme pivot de ce dispositif, celui de circonscrire mes reconnaissances des berges de la Seine à Melun, vers l'amont, et à Mantes, vers l'aval, tient peut-être, pour une part,..."
(p39) Durée : 1 min 12

"Pendant que je m'interroge à ce sujet, je suis hélé, de loin, par un groupe de six personnes, cinq femmes et un homme, réunis à l'instigation du Rotary Club pour faire bénévolement le m"nage de la promenade. Bien que, personnellement, j'estime en avoir assez fait..."   
(p. 42) Durée : 1 min 56
"A la boue de la berge, qu'une averse récente a détrempée, s'agrège maintenant une poussière de céréales..."
(p75) Durée : 1 min 10
"Au-delà de l'écluse et à l'approche de la maison isolée, haute et grise sous son toit de tuiles rouges, propice à l'imagination de choses terribles dont jamais elle n'a été le théâtre..."
(p. 85) Durée : 1 min 55

"Bon, les gens sont un peu surpris de me voir, c'est exact, comme moi de tomber sur eux, au moment où un groupe d'hommes, aux accents d'une musique balkanique..."
(p. 94) Durée : 1 min 26
"Dans la rue de la Baignade, dont il semble que d'un côté elle se trouve à Vitry et de l'autre à Ivry, au numéro 7, près de l'angle qu'elle forme avec le quai, un immeuble..."
(P. 107) Durée : 55 secondes
"C'est le 11 mars, le lendemain de la découverte des dégâts infligés à la réserve de Sainte-Assise, que j'ai reçu de ma cousine Françoise, celle qui habitait à Villeneuve-le-Roi, un long mail dans lequel...
(p. 145) Durée : 1 min 30

You may also like

Back to Top