Deuxième étape de mon exercice d’admiration pour le travail de Jean Rolin : Villeneuve-Saint-Georges, dont je ne connaissais que la gare RER à la faveur des quelques secondes d’arrêt du train.
Daniel et ses amis, rencontrés devant une ancienne résidence de Madame de Sévigné, dans une rue de Paris où alternent immeubles menaçant péril et programmes de logements neufs.
En face, c’est encore un village.

You may also like

Back to Top